« Fixer l’éphémère, portrait dans la ville »

Posted in Actualités with tags on 9 mai 2016 by nathalieferon

 

 

Normandie Impressionniste.

Fixer l’éphémère, portrait dans la ville. Avril 2016. l’auteure Nathalie Féron répond à cette commande, elle accepte cet équilibre entre s’attacher au réel, fixer l’éphémère et rejoindre la fiction. L’espace d’une minute, elle nous propose un voyage entre les oeuvres de Pierre-Auguste Renoir, Berthe Morisot, Vincent Van Gogh, Gustave Caillebotte, …, au travers de Femme aux chats, Femme et enfant, Femme au balcon, Le facteur, Plein cadre.

 

Présentations et lectures sur les ateliers d’écriture créative autour de la Nouvelle du 14 mai au 26 septembre 2016

à C’est quoi ce baz…art ? boutique d’écriture au 46 bis, Bd Georges Pompidou 14000 Caen

de même,

avec l’Association Régionale pour le Développement de l’Économie Solidaire en Normandie, l’ARDES, lecture en libre accès le temps de la Boutique éphémère – 15, Rue des Croisiers, anciennement Librairie Hémisphère à Caen du 24 mai au 25 juin 2016, lors de 2 rendez-vous, le31 mai à 11h et le 2 juin à 18h,  lecture par l’auteure,

et en Exposition/lecture à L’Epi Vert – 17 Résidence des Pinsons, sur le Chemin Vert à Caen, Femme au balcon. Huguette.

village

Posted in Actualités, Travail en cours on 13 décembre 2011 by nathalieferon

ombrevillagenom1qu’as-tu à raconter dans le jardin,

le mur de pierre garde les noms,

qu’as-tu à promener dans les allées,

les cyprès projettent les ombres,

le village dans le silence tient tête à la chaleur,

il ne dit rien de tes pas qui soulèvent la poussière,

tu ne parles pas,

tu lis les noms,

qu’as-tu à trouver dans ces souvenirs,

 tu repars, le regard ailleurs,

ta voix est pleine des prénoms d’ici,

les cyprès projettent les ombres sur le banc,

y laisseras-tu tes pensées,

qu’emportes-tu de ce silence,

étranger à ces vies qui se racontent et se cachent à l’ombre des cyprès,

la poussière te suit jusqu’au bout du chemin,

des pas te ramènent à la vie,

il te faudra quitter le village, le jardin, la pierre, les allées, les ombres, la chaleur et le silence des cyprès,

il te faudra retourner à ton pays,

qu’as-tu à raconter,

ton prénom n’est pas d’ici.

notes

Posted in Travail en cours on 5 juillet 2009 by nathalieferon

 dessin flamand rose Nathalie

« Un peu de bleu

Le fil s’écarte, au fond

Poisson captif

Lumière du jour

Tête noire traverse

le cercle, fibre de mer

Le fil accroche

Du bleu, du bleu, encore

Poisson captif »

Les Menu(e)s écritures

Posted in Exposition, les Menu(e)s écritures on 5 juillet 2009 by nathalieferon

Les Menu(e)s écritures
objet conceptuel
l’armoire à écriture

Derrière la porte, les souvenirs à construire, à inventer, s’étalent sur les étagères. Les mots pliés en 4 comme des draps rangés au cordeau, attendent la main qui les ouvrira. Du verre à pied à la soupière de la salle à manger, une odeur plane, une musique accompagne un visage sur la photo! Dans un coin traînent encore des lunettes poussiéreuses. Les objets se mélangent aux livres. Les pages ont jauni. Le premier cahier d’écriture et de calcul donne la morale du  jour. La préface d’un premier livret d’une méthode de lecture rappelle, qu’apprendre à lire, c’est exercer l’esprit à comprendre. Les mots écrits sont des signes. Et Gérard de Nerval réclame quelque chose de vert avant l’hiver. En souvenir du bazar de la plage.

armoirefermée                               

                                    armoireouverte

Animal, objet sensible

Posted in Exposition, les Menu(e)s écritures, Qu’est-ce qui se passe, là ? on 4 juillet 2009 by nathalieferon

ficheobjetanimalobjetsensibleEmail0092animalobjetsensiblefiche-objet  Animal, objet sensible – 2008  un espace interactif au cœur duquel chacun est invité à s’asseoir et à se laisser aller au vagabondage, entre mots, objets à relier. L’ensemble convie les passants et promeneurs à redessiner une relation à la nature et aux animaux, toujours avec cette précaution : « Animal, objet sensible ».      .vagabondage et réflexion entre mots et objets à relier.

Qu’est-ce qui se passe là ?

Posted in Exposition, Qu’est-ce qui se passe, là ? on 4 juillet 2009 by nathalieferon
quest-cequisepassela_2 

Juste ce qu’il faut pour pouvoir écrire quelque chose

Qu’est-ce qui se passe, là ? est constitué de 4 modules interdépendants qui parcourent le cheminement d’une histoire. À partir des signes typographiques universels et des résurgences de sa propre mémoire, Nathalie Féron fixe un processus de création commun à toute œuvre.
Module 1          Typocédaire ou  » plus on a de lettres plus on joue « .

Module 2          Que se passe-t-il là ?

Modules 3 et 4   Nuque et ange  Coll. Colégram – Baz…art éditions ? 2003

Un mélange d’objets, de souvenirs, de lieux, d’histoires, de photos, qui produit du texte, de la poésie.

Je relie ces textes à la poésie visuelle ou Typoésie.

Et cultive mes influences d’enfance, en mémoire d’une première  rencontre frappante, magique avec les objets, l’espace et les clients d’une boutique de bord de mer.

Je dédie mon travail à …  » en souvenir du bazar de la plage « .

Du mélange !

Dans la tête un oiseau rouge né du pliage veille.
Dans un coin de mémoire traînent encore des chiffres, des lettres, des équations de vie.
Des chiffres, des formes, l’alphabet se mélange aux impressions. Les mots écrits sont des signes. Ils sont signes visibles de signes sonores.

À la recherche d’un paysage originel,  » qu’est-ce qui se passe, là ? « ,

 » en souvenir du bazar de la plage « .

Les premiers à générer de la poésie sont les caractères eux-mêmes.

 bonhommarcheavt

          détailbonhommodule1

 

 

 

 

 

Détail – Qu’est-ce qui se passe, là ? de Nathalie Féron – 2006